Le petit coin de verdure

Vous êtes entrés sur un forum parlant du vaste sujet de l'ésotérisme et de l'Art sous toutes ses formes!Un endroit de verdure, un peu loin de tout le tumulte pour passer un bon moment ensemble.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le don d'empathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Karotte06320
Commence son chemin


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Sam 17 Avr - 14:24

Lors d'un exercice, j'ai été très surprise d'être confronter par un sentiment, L'amour.
Je ne l'ai pas du tout reconnu ( pas d'expérience dans le domaine, ma mère me considéré comme une peluche que l'on pose sur une chaise et qui bouge pour jouer à un jeu de société qui se joue seul ou pas.).
J'ai été confronté en 3ème mais c'était pas du tout le même et je me suis demandé si ce sentiment pouvait avoir plusieurs aspect.
Si oui, comment les reconnaitre ?

Aidons a écrit:

Un empathe n'est pas sorcier et n'est pas non plus un monstre.

Oly !!! Personne n'a dit ça voyons... ( j'avais juste envie de dire ça ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: empathie   Mer 15 Sep - 18:34

bonjour je suis une sorcière un un de mes don est celuin de l'empathie mais j'en est marre d'avoir mal a la tête pouver vous m'aider . Very Happy Mad Laughing Rolling Eyes bounce Suspect ma tête ressemble a une balle de bascket depuis que j'ai ce don bounce Basketball flower
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Sam 18 Sep - 13:00

Bonjour,

Je suis tombée sur cette discussion très intéressante et j’arrive du coup à mieux comprendre ce qui m’arrive. Depuis vraiment petite je ressens les émotions des personnes, à commencer par ma famille, puis par des personnes même éloignées. Il m’arrive aussi des choses étranges, car j’ai une mémoire qualifiée d’excellente je dirais (ce qui est bien pour mais il y a des choses que j’aimerais ne pas me souvenir) et je me souviens de tout depuis mes 2-3 ans (j’en ai 24 actuellement). Du coup je passe 24/24h à penser, mon cerveau ne se repose jamais mais dès qu’il y a des pensées que je ne contrôle pas, qui m’arrivent d’un coup je ne sais pas pourquoi, ben la chose en question se passe. On va dire que je prédit des choses, de temps en temps.
Au début je me suis dit que tout ceci n’était que des coïncidences mais à force je me pose la question. Du coup j’aimerais rencontrer une personne qui ressent les dons pour savoir si j’en ai un.
Chose plus bizarre et plus effrayante, depuis petite je ne dors pas vraiment car je ne suis pas rassurée et entend des choses, en grandissant au moment où je m’endors (au tout début du sommeil quand je me sent partir), il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir quelqu’un qui me chuchote à l’oreille et je me réveille en sursaut et ne me rendors pas (malheureusement je n’ai pas le temps d’entendre les paroles). Je n’arrête pas de me dire que c’est dans ma tête mais à force j’ai des doutes.
Du coup beaucoup de fatigue, stress, migraines,...
Si quelqu’un pouvait me donner son avis ça serait sympa.
Merci…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Sam 18 Sep - 21:02

moi je suis empathe et je ne le controlle pas pouvez vous m'aider ?!!!! affraid Mad Shocked bounce affraid
heu si vous entendez des voix ne vous réveiller surtout pas et peu être que celui qui te parle est ton guide spirituel. bounce Sleep cheers
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Dim 19 Sep - 0:18

Ouais j'avoue que je ne contrôle pas, vu que la voix est un murmure comme si on me chuchotais à l'oreille ben automatiquement je me réveille car ça fait fait peur !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Dim 19 Sep - 20:52

a mon avis c'est un démon non mais vous avez une voix qui vous parle et sa vous fait peur !!!!!
alors venez conbattre quelque démon tout les 10 ans .
IL NE FAUT PAS SE REVEILLER !!!!!!!!!! lol! afro study cheers Sleep affraid bounce
en attendant quelqu'un aura la gentillaisse de m'aider ?????
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Dim 19 Sep - 21:10

Oui j'essaie de pas me réveiller, mais c'est marrant j'en ai parlé et ce week end dans la nuit au moment où je me sentais partir j'ai ressentie encore ce truc bizarre et mon coeur battais à dix mille mais je ne me suis pas réveillée, j'ai juste entendue un oui, mais je ne sais pas à quoi !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 20 Sep - 20:06

continu comme sa marjorie il faut écouter cette voit et ce oui je ne voit pas ce que sa veut dire mais as tu poser une question pendant la journée ou peu être ce oui voulait dire que oui tu as un don .
HEUUUUUUUUUUUU une personne assez intelligente pourrais m'aider ??????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 20 Sep - 20:22

Ben écoute j'suis intelligente, j'aimerais t'aider mais peu qualifiée dans ce domaine, je ne peut pas trop te répondre !!!! mais merci à toi des tiennes me concernant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 20 Sep - 21:03

de rien une sorcière sa sert a sa . J'ai été heureuse de travailler avec toi et si tu as un problème tu sais ou me trouver et au cas ou voici un site geek Wink Smile Cool lol! sunny flower
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 20 Sep - 21:34

je n'ai pas eue ton site !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Mar 21 Sep - 13:43

portant je l'avais marquer bon voila:
Revenir en haut Aller en bas
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Mar 21 Sep - 13:45

Revenir en haut Aller en bas
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Mar 21 Sep - 13:47

il ne se marque pas .Tape vrai sorcière et clique sur vous voulez être une sorcière???vous voulez être une sorcière???

c'est un siti ou des sorcière ce parlent .
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Mar 21 Sep - 13:56

Oki merci bien je vais tester celà tout à l'heure !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awakening
Commence son chemin


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Jeu 23 Sep - 0:39

Bonsoir à toutes et à tous.

Tout d'abord je tiens à expliquer que je ne poste pas pour qu'on ai pitié de moi, qu'on rigole de ce que je dis ou même que l'on s'énerve à cause de moi. Je serais totalement neutre dans mes propos et ne viserais personne de ce forum à part moi même. Au pire des cas, je parlerais des gens en général. Je tiens à expliquer aussi que je n'ai jamais réellement expliquer ce que je pensais ou ressentais et qu'il est fort probable que mes propos se contredisent. Mais je souhaiterais n'avoir aucune critique quant à ces contradictions, car je supporte très mal la critique quand je suis sincère. Je vous avertis par avance de tout ceci car ne sachant pas très bien m'expliquer et ne sachant pas encore vraiment ce que je vais écrire, cela peut porter à confusion. Mon but étant surtout de vous donner des exemple de choses à éviter quant on possède ce don en me prenan

En lisant les nombreuses réponses à ce sujet, je me suis sentis obligé d'y poster une réponse afin d'y rajouter mon cas qui n'est pas des plus ordinaires. Pour moi le don d'empathie est vraie malédiction.

Cette capacité qu'on certaines personnes à ressentir les choses à un degré bien plus élevé que la normale et une chose qui pourrait effectivement être qualifiée de "don", mais personnellement je ne le vois pas ainsi.

Je possède ce don depuis très longtemps. Très jeune je ressentais déjà énormément les choses autour de moi et tout particulièrement les nombreuses personnes qui m'ont entourés tout au long de ma vie. Mon problème c'est qu'en plus de ce don, je possède également une capacité de raisonnement très développée et ce depuis tout petit également. C'est la que le don d'empathie a commencé à être une véritable malédiction pour moi, car je ressentais tout ce que les gens autour de moi ressentais mais également, grâce au raisonnement, leurs façon de penser. Le fait est que tout n'est pas aussi rose qu'on veut nous le faire croire. Rapidement j'ai compris toutes sortes de sentiments, mais de mauvais sentiments pour la plupart. Ce sont donc les mauvais sentiments que j'ai ressentis à de très nombreuses reprises qui ont pris le dessus sur les bons. Très vite j'ai découvert un monde remplit de haine et d'égoïsme. Et c'est la que les questions ont commencées à affluer. Au final je ne trouvais jamais de réponses à ces centaines de questions perdues dans mon esprit. Ça, c'était en maternel. Le temps passa et plus le temps passa et plus il y avait de questions sans réponses. Plus il y avait de questions sans réponses et plus je souffrais. A ma rentré au collège je me suis mis très vite à détester profondément l'école à cause de toute cette haine que j'y voyais. Et très vite la centaines de questions se transformèrent en milliers de questions. Plus j'avançais dans le temps passé au collège et plus je me perdais. Jusqu'au jour ou je me suis réellement perdus. Je ne savais plus ce que je devais faire, comment être, qui être, que faire. C'est à partir de ce jour que j'ai copier toutes sortes de comportement et réaction des personnes qui m'entourait "grâce" au don d'empathie. Le problème c'est que je ne l'ai pas fait consciemment, c'était une sorte d'auto-défense enclenchée par une profonde incompréhension. Je le faisais tellement souvent que je ne savais même plus comment j'aurais moi même réagis à la base. Un jour on m'a fait un commentaire qui m'a littéralement choqué "Mais arrête, tu agis exactement comme cédric. On dirait que tu le copie". Après ca j'étais complétement perdu et j'ai sauté, pied joint dans l'auto-défense. Au fur et à mesure du temps je suis devenu de plus en plus inaccessible. Mon bouclier était parfait, mais trop parfait à tel point que plus personne ne m'approchait. La seule chose que je faisais, c'était de renvoyer directement bouler tout ce que je ne comprenais pas. A cause de ce comportement je me suis retrouvé trop souvent seul et j'avais donc tout le temps pour réfléchir à ces choses que je ne comprenais pas. A force d'empathie et de raisonnement j'arrivais toujours à trouver une réponse, mais pour y parvenir j'ai du étudier énormément le comportement des gens. Mais à force d'étudier les autres, j'ai finis par tourner en rond. Il n'y avait que si peu de comportement différent en réalité, que j'ai finis ma lassé et après ca j'ai commencé à haïr peu à peu les gens. J'étais dégouté des autres car je connaissais par cœur leurs réactions et émotions. A tel point que j'ai déjà réussis à maintes reprises à dire une phrase qu'une personne allait dire avant qu'elle ne le dise. Mais j'ai gardé ca pour moi tout au long de ma vie et grâce à ca j'ai tout de même réussis à me faire quelques "bons amis". Mais aujourd'hui il n'en reste rien de ces bons amis. Aujourd'hui il n'en reste pas un seul de cette époque la. Mais je ne les blâme pas, car en y réfléchissant bien je comprend parfaitement qu'à leur places j'aurais certainement fais la même chose.

Mais tous ces changements sont également du à un manque cruel d'attention de persistance et de réel amour. Je n'ai jamais eu de vraies relations "normales" avec ma famille. J'étais un petit garçon vivant chez ses parents comme beaucoup d'autres, sauf que d'un point de vue intérieur c'est très différent. J'ignore même pourquoi, mais je n'ai jamais appelé mes parents "papa" et "maman". Aussi loin que je me souvienne, je les ais toujours appelés par leurs prénoms. J'avais toutes les discussions classique d'une famille comme "range ta chambre" ou "fais tes devoirs" mais je n'ai jamais eu de discussions remplis d'attention que des parents doivent avoir avec leurs enfants. J'avais profondément honte de mes parents à cause de diverses choses qu'ils ont fait et qui me sont très vite retombées dessus mais que je n'évoquerais pas ici. J'ai finis par perdre l'espoir d'avoir un jour de l'attention de ces "gens là" et je les ai ignorés. A cause de ca, j'ai toujours du me débrouiller tout seul pour comprendre les choses et apprendre se dont j'avais besoin pour "m'intégrer" ou pour "survivre" (ca c'était le bon mot). Quand on est enfant, si on est pas soutenu par ses parents, on est très vite mis à l'écart. De plus je n'ai jamais fêter un seul de mes anniversaires à cause de la croyance de ma mère. C'est également une chose qui m'a obligé à les ignorer.

Tous ces amis que j'ai pu avoir ont aujourd'hui disparu de ma vie sans crier gare et sans même dire pourquoi. Tout ce dont je suis sur c'est qu'il ne sont plus la pour me soutenir aujourd'hui.
Tous ces filles/femmes que j'ai aimées et qui ont dit m'aimer, aucune d'entre elles ne m'a réellement aimé. Je le sais, je le ressens grâce à ce "don d'empathie". Jusqu'à la j'arrivais plus ou moins à les oublier, mais récemment une femme m'a fait plus mal que n'importe laquelle d'entre elles. Ces dernières années, il y a tout un tas de problème assez grave qui me sont arrivé, mais j'arrivais tout de même à tenir car je me disais que même si je sais ce qu'il s'est passé hier, je ne sais pas ce qu'il se passera demain. Elle est rentrée dans ma vie en tant que très bonne ami il y a longtemps, et elle avait il y a peu un gros problème et semblait plus déprimée que jamais. Je l'ai soutenue tout au long de sa depression et l'ai "soignée" grâce à ce "don d'empathie". Malheureusement j'ai commencé à l'aimer et cette amour m'a empêché de comprendre qu'en fait, elle ne m'aimait pas. A force que je la soutienne et lui donne de mon énergie par amour, elle à commencé à se sentir mieux. Mais au bout d'un moment elle s'est sentis beaucoup mieux, à tel point qu'elle à subitement réalisé qu'elle faisait erreur avec moi. Mais moi je n'avais rien vu et rien compris à ce sujet. Et en très peu de temps elle m'a repoussé, s'est énerve contre moi et est sortie de ma vie. J'ai mis un moment à comprendre ce qu'il s'était passé, mais j'ai finis par le comprendre. Je l'ai complétement soignée de sa dépression en commençant à l'aimer. Mais elle est retourné à la réalité et est redevenue elle même et au final elle m'a repoussé. Ne comprenant pas pourquoi, je lui ai demandé pourquoi elle me repousser. Ça réponse m'a fait très mal "c'est parce que j'étais paumée". Et la tout ce temps passé avec elle qui était une chose qui m'apaisait l'esprit c'est transformé en enfer. Tout s'est inversé, elle ne m'aimait pas et j'avais l'impression d'être un odieux profiteur qui l'a prise de force pendant un moment de faiblesse et je me sentais atrocement égoïste à cause de ce don d'empathie. Aujourd'hui encore je ressens ces choses. Fréquemment je me souviens de ce qu'il s'est passé, je me met à sa place et je me vois moi le cruel égoïste et je n'arrive pas à me dire autre chose que "c'est de ta faute", parce que je comprends ces sentiments.
Suite à ca des évènements toujours plus durs me sont arrivés et c'est de plus en plus difficile à gérer pour moi car je comprends tout ce qui m'arrive et toutes ces douleurs que je ressens sans rien pouvoir y faire. Juste avant ca je recherchais de mieux que je pouvais les trois seules choses capable de m'aider à tenir, à savoir l'amour, la compréhension et l'attention. Et je n'ai alors qu'une seule réponse à toutes ces questions qui me martèlent l'esprit chaque jours "la vie ne vaut pas la peine d'être vécu".

Voila pourquoi ce "don d'empathie" est une vraie malédiction pour moi. Aujourd'hui je cherche toujours qui je suis et je cours de nouveau vers mon auto-défense, l'indifférence. Et je n'ai pas les moyens de faire autrement car je n'ai plus la force de supporter tous ces mauvais sentiments qui m'entourent, toutes ces questions sans réponses, du fait qu'il n'y ai personne d'assez borné pour me soutenir et parce qu'il y a toujours en moi cet énorme néant lié au manque d'attention. Je me sens vide chaque jour qui passe et tout ce qui m'entoure recommence à ne plus avoir le moindre intérêt pour moi. J'ai longtemps pensé au suicide, mais après de nombreuses questions à ce sujet je n'ai trouvé qu'une réponse : "ce n'est pas ca que je veux". Ce que je veux réellement à l'heure actuelle ce n'est pas me suicider, c'est soit trouvé ce que je cherche, soit ne plus avoir ce don d'empathie et cette capacité à raisonner.

L'empathie peut être une bonne chose, mais également une mauvaise. Cela dépend de la personne qui l'a possède et surtout de sa situation. De plus il faut une certaine force pour contrôler ce don, donc faites attention à ce que ce don ne se retourne pas contre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Jeu 23 Sep - 10:31

Hello Awakening,

Je pense que tout ce que tu dis n'est pas maladroit mais tu as le droit de penser que l'empathie soit néfaste pour toi et je te comprend car j'ai beaucoup de similitudes avec toi !!!
Déjà depuis toute petite je ressens toutes ces choses et pour me protéger du monde négatif je me suis mise dans une bulle, j'ai commencé à m'inventer des histoires et tout ça. Le problème c'est que j'ai 24 ans je le fais toujours, je suis dans mon monde, ne veux pas affronter le monde extérieur et du coup je suis paumée, un jour je veux faire ça l'autre jour autre chose, je ne sais pas ce que je veux et je refuse de grandir car tout me fais peur !!! (comme on me dit souvent, arrête de vivre dans ton monde des bisounours) et c'est vrai je m'invente tjs des histoires, comme dans les films, pour me sentir mieux, et ça marche...
Ensuite, ma famille qui ne montre jamais leurs sentiments (même si je sais qu'ils fonctionnent comme ça mais qu'ils s'inquiètent comme même et qui m'aiment), le fait de ne rien montrer je me sens mise à l'écart et je recherche tout le tps se manque !!! De plus je dis depuis toujours que je suis Casper car j'ai remarqué que genre à table tout le monde se parle et moi personne ne me calcul, comme si j'étais la mais en même tps pas là !!! je me sent mise à l'écart (et c'est en partie vrai) depuis toute petite, du coup pas trop d'amis et dès que j'en ai je fais tout foirer et je fais tout seule...

Pareil pour mes relations, je sais avant qu'on va ma larguer et on le fait (alors qu'une personne extérieur ne se douterais pas que le mec va le faire car il montre que tout se passe bien) mais moi je ressens tout, ou avant qu'un mec me trompe je l'ai ressentie et le lendemain il me l'a avoué. J'ai eue une seule fois une grande relation de presque 2 ans mais je ressentais tellement le négatif du mec envers moi, qu'il s'en foutais et tout que notre relation était très chaotique et je ne le lâchais pas car je savais tout et en creusant je me rendait compte que j'avais raison. Avec mon besoin de sentiments et tout je rêve d'une relation qui marche, qui dure mais je me dit que ça ne m'arrivera jamais à cause de ça...

Donc tu vois tu n'es pas le seul, je comprend !!! c'est chiant !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Jeu 23 Sep - 20:30

salu Awakening ,
j'ai été beaucoup touchée par ton message , moi je suis empathe+sorcière demie être des lumière mais moi j'ai une amie sorcière donc elle m'aide beaucoup mais si je pouvais choisir je ne resterais pas avec elle car je resent de la haine de l'égoïme
j'ai l'inprésion qu'il n'y a rien de bon dans ce monde .
Bonne continuation .
Revenir en haut Aller en bas
Awakening
Commence son chemin


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Ven 24 Sep - 2:11

@ Marjorie

Pour se souvenir de ses rêves il faut y penser fortement au réveil. Il faut que ce soit la première chose à laquelle on pense. J'évite de me souvenir de mes rêves tout simplement en pensant à autre chose au réveil, car je l'ai bien trop souvent regretté par la suite.

Si ton esprit pense tout le temps, ca veut dire qu'il a la force de ne penser qu'à une chose fortement. Pense à quelque chose qui te fasse te sentir bien avant de t'endormir (même si c'est une utopie), force toi à y penser si il le faut. Soit tu parviendra à t'endormir avec cette idée en tête sans effort, soit tu t'endormira d'épuisement à force d'y penser et tu ne pensera pas à ces voix car tu sera trop fatiguée pour le faire. Et à ton réveil ne pense pas à ton rêve, ne cherche pas à savoir ce que c'était et pense directement à autre chose. Le sommeil c'est la pause qui permet au cerveau de faire le tri de ce qui s'est passé dans ta journée et dans tes journées antérieures. Être trop souvent fatigué et à la limite du sommeil ne provoque pas le sommeil mais son contraire. A cette limite la tu ne t'endors pas, tu pense. Commence par oublier ces voix que tu considère comme un "problème". Ces voix ne sont pas un problème, en fait, elles ne sont rien. Plutôt que de chercher à comprendre leurs signification, je te conseil d'oublier ces voix. Étant constamment très fatigué moi aussi (même si c'est pour des raisons différentes), je te conseil de bien dormir. Car la fatigue n'éclaire pas le jugement et n'aide jamais à obtenir des réponses.

@ Pitch

Si tu es déçu au point de ne plus avoir d'espoir, transmet ces bonnes choses aux gens autour de toi et tu finiras forcément par être récompensé. Et surtout n'attends pas les récompenses, car celui qui attends trop finit par penser qu'elles ne viendront jamais et ces pensées la ne mènent qu'à de mauvais sentiments. A l'inverse, celui qui n'attends pas ne sera pas déçu d'une éventuelle longue attente et ne pourra qu'être heureux quand elles arriveront et ce peu importe quand.


Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjorie
Commence son chemin


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Ven 24 Sep - 8:31

Ouais, mes rêves, je viens de me lever et encore presque pas dormi à cause de mes rêves, ils me perturbent trop et c'est marrant de lire ton message ce matin, car j'arrête pas de penser à celui de cette nuit, ça change ma journée après et faudrait vraiment que je laisse tout ça de coté !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Ven 24 Sep - 20:11

merci pour le conseil.

Ne négligez pas ce don il est important c'est lui qui fait votre résson d'être.
Marjorie il ne faut pas oublié cette voie mais l'écouter car si c'est ton guide spirituel tu en auras besoin. I love you Suspect
écoute le I love you Suspect Sleep Very Happy coeurlapin )--- )--- ange chopinecopine stwars :sorcière: :sorcière: :sorcière: :witch: :witch: :dragonne: :dragonne: :witch: :sorcière: :dragonne:
Revenir en haut Aller en bas
shadow31
Invité



MessageSujet: Début de don ou simples facultés?   Dim 26 Sep - 18:50

Bonjour,

Je suis désolée, je suis nouvelle! Je me permets de venir me renseigner auprès de vous sur quelques interrogations à mon sujet; même si je sais que je suis loin de partager ce que vous vivez (même si je vous comprends réellement).
J'ai trouvé ce forum après diverses recherches, d'abord parties d'informations sur les mentalistes et la PNL (Programmation Neuro Linguistique), puis sur l'empathie.
En réalité, je souhaitais savoir si d'après certains éléments, j'ai des facultés spécifiques, ou non? Et si oui, quelles sont-elles exactement?

En fait, je pense au plus profond de moi qu'il a des choses que j'ai toujours maitrisé ou contrôler. Je crois cinsèrements en des facultés de voyance, de communication extrème (avec l'audelà ou non), de prédiction, de ressentis...etc
Moi-même j'aime l'astrologie, la cartomancie, j'adore tous les testes qui permettent de fouiller en soi (personnalité, QI, logique, QE...etc).

Et je suis là aujourd'hui, parce que je pense être quelqu'un de sensible aux émotions. Non pas tant les miennes, mais celles de autres.
C'est un basique, je sais: mais une emission (ou même un bon acteur) où quelqu'un s'exprime sur un sentiment qui lui est propre, qu'il s'agisse de bonheur ou de douleur, je le ressent, le comprend.
Un sportif qui pleure alors même qu'il veint de réaliser une performance, je le ressent et me retiens de ne pas pleurer de trop...
Je percois des ressentis de mon entourage, ou de personnes que je croise en magasin, ou dans la rue; mais je n'ai jamais poussé davantage, si ce n'est pour aider par moment mes proches, lorsque je le pouvais.
Mais audelà de ca, ce qui m'intrigue d'avantage et que j'aimerai comprendre et savoir s'il s'agit de quelque chose qui a été étudié (ou constaté)et que je pourrais pousser, c'est:
lorsque je rencontre des gens et que j'y porte un minimum d'attention (10min d'échange siffusent), je sais très vite qui est la personne au fond d'elle même. Je dirais que je vois qu'elle est son âme. (pour essayer de matérialiser: Ce qui lui importe au quotidien, ce en quoi elle croit au plus profond d'elle-même, ses valeurs, sa ligne de vie.)
Qu'est-ce?
Est-ce une forme basique d'empathie à son plus petit niveau?
Est-ce une facultés quelconque, ou une simple perception un peu plus poussée que la moyenne, par mon caractère altruiste et mon attention à ce qui m'entoure?
[De même, je m'interroge toujours de savoir pourquoi lorsque je suis avec plusieurs personne autour de moi (pas des inconnus, pas des lieux publics), j'ai une energie qui me semble inépuisable. (alors même que 30 minutes plus tôt où j'étais seule, j'étais dans un état proche de la mélancolie, de la passivité). J'ai l'impression de m'appuyer sur leur énergie et de la transformer en matière, mon énergie: pensées, mouvements, partage...)]

voilà, je comprendrais que mon cas puisse ne pas vous intéresser; meme si je pense qu'aider les gens à y voir plus clair vous tient à coeur. Si vous ne souhaiter m'éclairer, me renseigner, pourriez-vous peut-être m'orienter vers une autre discussion qui pourrait m'aider?

Merci de votre attention et de votre compréhension.
Je vous souhaite à tous, de trouver votre équilibre dans l'acceptation de votre don et votre stabilité de vie.
Il est important de le travailler comme un "boulot" et non comme un environnement constant, au risque de se faire écraser par ces ressentis omniprésents. Je sais, vous me direz que c'est bien joli et facile de dire ca, mais que quand on le vit, c'est pas si simple. Je le comprends totalement et mesure ce que je dis, mais je ne peux que vous soutenir en vous apportant une éventuelle force d'analyse.

Bon courage à tous, et surtout bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
Karotte06320
Commence son chemin


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 27 Sep - 2:16

Coucou,

Je suis empathe depuis quelques temps déjà ( plusieurs année) et j'utilise quotidiennement mon don afin d'améliorer mes conditions de vie et celle des autres.
Je ressent et contrôle les sentiments d'autrui, et je n’hésite pas à l'utiliser quand c'est utile, calmer une bagarre... "Faire le tri" dans les sentiments de quelqu'un... changer sa façon de fonctionner légèrement...

En général, je fonctionne de sorte a améliorer la vie de "mes protéger". Une fille vient me voir en me disant qu'elle a du mal a faire le choix entre deux hommes, pas de soucis. Elle déprime ? Pas de soucis, hop un soupçon d'espoir. Une autre a du mal a controler ses sentiments ? ( crise de colère pour rien) hop, deux semaines apres ça va mieux. Et tout ça gratuitement, et discretement, et sans stress.

Tout d'abord, je découvre l'histoire de la personne afin de connaitre sa façon de réagir avant de toucher. Pas de contact physique ( ça augmente l'émission, sauf pour travailler en profondeur).

N'hésitez pas a essayé de voir comment votre corps réagit en fonction des messages recu. Faîtes vous confiance pour ce coté là du moins. La seule récompence qui est pour les empathes la plus merveilleuse... Un sourire, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Lun 27 Sep - 19:40

Je suis empathe de puis pas beaucoup de temps mais vu ce que tu dis tu es empathe croit moi je suis une pros mes supers soeurs mon formée c'est les meilleur sorcière demie être des lumière. !!!!! Wink Very Happy clown tongue cheers drunken geek jocolor study flower afro lol! flower
Revenir en haut Aller en bas
Zora
Invité



MessageSujet: Re: le don d'empathie   Mar 12 Oct - 0:14

Bonjour

J'ai essayé de lire attentivement tous les messages qui ont été postés, mais j'avoue que j'ai passé par beaucoup de sentiments, de la colère,de l'oppression, de l'interrogation, mais d'une manière générale peu de personnes qui ont posté, ont un don d'empathe. Ils ont des dons de clairvoyance, de télépathie, etc, mais du don d'empathe on peut les compter sur les doigts d'une seule main. De ce que j'ai vu, certains ont un don de magnétisme, un don de clairvoyance, de magnifiques dons

Qu'est-ce qu'est le don d'empathie, c'est un sujet très vaste, mais en quelques mots :

En psychologie, l’empathie a été longuement étudiée. L’empathie est une capacité à s’identifier à autrui grâce notamment au langage. Par conséquent, l’empathie est une méthode particulièrement efficace pour le thérapeute pour comprendre son patient. Il sera en mesure de s’immerger dans le « monde » de son patient tout en demeurant émotionnellement indépendant. Ceci a aboutit sur de nombreuses recherches en psychologie.

Le psychologue va se baser sur des suppositions, des compréhensions suivant le langage, le visage, les attitudes de son patient... L'empathe ressentira tout ce qui l’entoure. Une question qui revient souvent, est-ce que l’on doit voir la personne et être proche sentimentalement pour ressentir quelque chose. La réponse est non. On peut très bien ressentir toutes les émotions rien qu’en lisant un message sur un forum de discussion ou en lisant un article (évidement si l’article est porteur d’émotions). La distance n’a aucun effet, le troisième œil ne se base pas sur des sensations physiques, les notions de distances n’existent pas.

Après les problèmes d’être submergé par des sentiments, une deuxième difficulté apparaît aux niveaux des ressentis. Lorsque vous sentez un sentiment de tristesse, ou tout autre sentiment, qui le ressent ? Vous ? Ou peut-être votre voisin ? En effet, on peut être submergé par des sentiments, et on n’est plus en mesure d’attribuer les sentiments. Une mauvaise attribution peut avoir des conséquences non négligeables. En effet, beaucoup d’empathes, à force de ressentir de mauvais sentiments, ne sachant plus s’y retrouver souffre réellement. Ils sont perdus dans leurs propres ressentis et ne peuvent plus rien ressentir finalement. Ils naviguent dans un brouillard de sentiments, sans même pouvoir reconnaître leurs propres sentiments.


Pour illustrer ce que je viens de vous expliquer ci-dessus, si j'avais écouter les sentiments dégagés par les propos lus, j'aurais pu vous répondre de cette manière là


Je vais vous donner l'impression d'être directe et brutale, c'est fort possible et j'assume complètement.

Le don d'empathe, c'est se sentir mourir quand une personne proche se meure, c'est difficile à expliquer, mais vous avez vraiment l'impression de mourir.

C'est se lever le matin avec des douleurs horribles dans le genou, comme s'il était bloqué et votre conjoint vous dit, aujourd'hui il me faut absolument prendre mes médicaments pour l'arthrose de mon genou.

Le don d'empathe ce n'est pas juste sentir que la personne va mal, qu'elle est en colère, c'est être mal, c'est être en colère, une personne qui a le don d'empathe vit toutes les émotions des personnes et ce n'est pas un jouet c'est un don magnifique


Beaucoup de vous ont des dons magnifiques mais qui ne sont pas le don d'empathe, n'ayez pas de regrets car ils sont très certainement plus facile à vivre que celui-ci.

J'espère que par ces petits mots vous ayez pu saisir la différence.

Je repasserais peut-être par ici. Bye Bye
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le don d'empathie   

Revenir en haut Aller en bas
 
le don d'empathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Test d'empathie
» [Fiche] Développer mon empathie.
» l'empathie est t'elle un pouvoir comme la télépathie?
» Un peu d'empathie s.v.p.
» Du nouveau sur l'empathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le petit coin de verdure :: L'Ether :: Les Mécanismes de l'esprit-
Sauter vers: