Le petit coin de verdure

Vous êtes entrés sur un forum parlant du vaste sujet de l'ésotérisme et de l'Art sous toutes ses formes!Un endroit de verdure, un peu loin de tout le tumulte pour passer un bon moment ensemble.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ouroboros : Le Serpent Cosmique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Mar 20 Mai - 23:46

Ouroboros, le Serpent/Dragon qui se mord la queue :

" Sur tous les continents sans exception, l'être suprême, abstrait par essence, est très souvent accompagné par (ou confronté à) une personnification évocatrice de l'infinité des phénomènes, tel qu'un serpent ou un dragon gigantesque associés à l'eau originelle (océan, fleuve...)ou à son reflet celeste, l'arc-en-ciel.
En Asie, en Australie et en Afrique, le serpent est fréquement conçu comme le fondement de la vie ou la préservation de la création. Pour les Fon d'Afrique occidentale par exemple, le serpent cosmique a pour tâche éternelle d'assurer la cohésion du monde.
Toutefois, le reptile mythique né des eaux insondables du chaos, peut également être la cause de la destruction de l'univers, comme dans les traditions scandinaves ou asiatiques"

...Dans "Mythologies du Monde Entier", édition France Loisirs.

Ouroboros est un mot grec. Mais ce symbole se retrouve dans l'Egypte antique et un peu partout, en fait.

On peut donc dire qu'Ouroboros est le Chaos. Mais un Chaos maîtrisé, puisqu'il se mord la queue.
Dans les anciennes mythologies, il est apparenté aux grandes déesses Terre, comme la Tiamat des babyloniens, et est vaincu ou dompté pour créer le monde.

Voici un bel Ouroboros trouvé sur wiki :

Le Chaos est donc, totalment libre, quelque chose de destructeur...Mais il détient le pouvoir de la Vie et, dompté, c'est la créativité absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siannan
Sorcier(e) actif(ve)
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Localisation : paris
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Mer 21 Mai - 23:42

Le serpent est considéré comme un animal sacré dans de nombreuses cultures.

Il symbolise l'éternité, la régénération car il change de peau régulièrement, un peu comme s'il abandonnait un ancien corps pour renaitre dans un autre, ce qui évoque les cycles de réincranations.

D'autre part le serpent par son venin est à la fois guérisseur et donneur de mort, selon l'utilisation qui en est faite.
C'est pour cette raison que le caducée (deux serpents entrelacés autour d'un baton) est un symbole de la proffesion médicale.

L'aspect du serpent est assez perticulier : sans membres, une sorte de baton maléable... (bien que ce soit un vertébré !)
Il peut se tordre, et former notament un cercle (comme dans la représentation de l'Ouroboros).

Vient alors toute la symbolique du cercle : infini, sans commencement ni fin, rond comme l'oeuf, la Terre, la Lune...


Il représente donc l'énergie primordiale, créatrice...

En Europe, on le retouve sous le nom de Vouivre.
On retrouve de nombreuses représentations de saints combattant, maitrisant ou chevauchant des dragons au Moyen Age.
Il existe même des représentations dans d'anciennes églises de la vierge Marie avec une queue de serpent...
tout comme d'autres "femmes-sepent" de contes anciens : Melusine et autres fées

Kintia Appavou et Régor R. Mougeot ont écrit un livre très intéressant sur la vouivre et le symbolisme du serpent/dragon.
On peut lire certains de leurs textes en ligne :
http://regorm.free.fr/articles/articlevouivre.html
http://regorm.free.fr/articles/maitrise.html
http://regorm.free.fr/articles/vouivrefilm.html

Il y avait aussi une expo sur les dragons l'année dernière. Ils ont fait un document "résumé" de l'expo présentant les symboles du dragon :
http://www2.mnhn.fr/dragons/expo-dragons-fr.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cerclesequana.com
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 22 Mai - 9:02

Très interessant, Siannan!Very Happy

On pourrait aussi rajouter que beaucoup de grandes déesses se sont retrouvées à un moment ou un autre représentées en serpent, comme Isis, par exemple.
C'est vrai qu'au comencement, le serpent était, comme tu l'as souligné, synonime de régénération...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinny
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 22 Mai - 11:21

J'ai appris pleins de choses dis-donc, et l'expression, "c'est le serpent qui se mord la queue" a certainement un lien avec tout ceci.

Voici un petit complément trouvé sur le forum de l'antre, j'avais lancé un sujet justement sur ce que les gens pouvait dire de cet animal au sens large du terme:

"Le serpent est aussi symbole de connaissance. Il est celui qui incite Ève à goûter à l’arbre de la connaissance. En hébreux serpent se dit „nahash“ et tire son origine de la racine nshs qui signifie „déchiffrer, trouver“.

Il existe une très vielle légende venu de mésopotamien et qui parle de la confrérie du serpent comme étant la première société secrète. Celle qui essayait de libérer l’humanité de la servitude en propageant la connaissance."


Sinon j'avais lu quelque part que le serpent pouvait être symbole de la féminité, mais j'avoue que depuis le temps je ne comprends pas trop en quoi d'ailleurs...

Qu'en pensez-vous?

_________________
La vie d'un homme est courte.
Fais en sorte que la tienne soit remarquable.

Lame Deer (Tribu inconnu)

Avatar tiré de "The druid animal oracle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slovenska.canalblog.com/
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 22 Mai - 11:28

C'est vrai que, comme je l'ai dit, il est lié à la représentation de beaucoup de déesses. j'ai un livre, "La Déesse Sauvage", qui en parle : je relirai certains passages tout-à-l'heure et je ferai un petit résumé dans la soirée.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinny
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 22 Mai - 16:55

Oh super merci Very Happy

Bisous à toi Wink

_________________
La vie d'un homme est courte.
Fais en sorte que la tienne soit remarquable.

Lame Deer (Tribu inconnu)

Avatar tiré de "The druid animal oracle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slovenska.canalblog.com/
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 22 Mai - 23:08

Donc, voici mon petit texte, librement inspiré par "la Déesse Sauvage", de Joëlle de Gravelaine.

A l'origine, Déesse-Mère et Serpent ne font qu'un. Le serpent, de par sa nature androgyne, est en effet proche de la divinité primordiale, la Grande Mère Chaos/Océan.
Dans l'Ogdoade (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ogdoade_d'Hermopolis), un des plus vieux textes égyptiens à nous être parvenu, on retrouve l'histoire de huit génies et de quatre identités primordiales.
Les huit sont des "hommes à tête de grenouille" et des "femmes à tête de serpent". Ce sont donc des créatures du monde humide d'en dessous, chtonien, primordial.
Et pourtant, c'est d'eux que nait le soleil Râ.
D'ailleurs, la grande Isis est également une Déesse-Serpent, comme on peut la voir souvent représentée, avec des ailes (je voulais une photo mais je ne l'ai pas trouvée...j'essayerai de scanner mon livre demain).
Serpent que l'on retrouve encore dans l'uraeus (couronne) des pharaons égyptiens.

En Chine également, le reptile est omniprésent, sous sa forme Serpent ou Dragon.
Et c'est encore le serpent que l'on retrouve associé aux jumaux incestueux fou-Hi et Niu-Koua, celle qui créa l'humanité (http://www.ac-reunion.fr/pedagogie/lybouvep/TPE/PremiereS/elev/olegciv/volu1/p69.htm).
Une légende raconte qu'elle commença à travailler la belle terre jaune mais qu'elle en manqua et se rabatit sur l'argile commune. Cela donna l'idée que les "nobles" furent ceux de terre jaune et les pauvres, ceux de boue (Shocked ).

Au Mexique aussi on retrouve le serpent! Et pas seulement sous les divins traits de Quetzacoalt.
Il est également, encore une fois, lié à la terre par le biais de la déesse-Mère/Terre Coatlicue (http://fr.wikipedia.org/wiki/Coatlicue). Elle portait un collier de crânes qui, lorsqu'elle bougeait, faisait le bruit d'un serpent à sonnette et son nom signifie "la femme à la jupe de serpents".
C'est également elle qui enfanta le soleil qui naquit armé de serpents de lumière et de feu.

En crète, on retrouve encore de nombreuses figures de déesse-serpent, telle la Cybèle de Cnossos (mais en anglais http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.timelessmyths.com/classical/gallery/goddesssnake.jpg&imgrefurl=http://www.timelessmyths.com/classical/mother.html&h=440&w=324&sz=23&hl=fr&start=54&um=1&tbnid=jlOcs0q_1a-M8M:&tbnh=127&tbnw=94&prev=/images%3Fq%3DCyb%25C3%25A8le%2Bde%2BCnossos%26start%3D40%26ndsp%3D20%26um%3D1%26hl%3Dfr%26lr%3Dlang_fr%26sa%3DN
)...Et tellement d'autres, partout dans le monde.

Tous ces liens avec le Serpent sont-ils un rappel des reptiles qui peuplaient la terre avant nous?
Il est en tout cas certain que ce reptile fut longtemps perçu comme chargé d'éternité, de sagesse ou de malédiction, de vie et de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinny
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Dim 25 Mai - 19:20

Merci de ce post, dès que je peux je le lirai plus en détails et si tu me permets, y apporter quelques petites modifications(mais juste au niveau présentation).

Bonne fin de week-end à tous

_________________
La vie d'un homme est courte.
Fais en sorte que la tienne soit remarquable.

Lame Deer (Tribu inconnu)

Avatar tiré de "The druid animal oracle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slovenska.canalblog.com/
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Lun 26 Mai - 15:11

Pas de soucis!

Je débute seulement dans la rédaction d'article sur un forum et ne demande qu'à apprendre!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinuviel
Admin service technique
Admin service technique
avatar

Féminin Nombre de messages : 470
Age : 30
Localisation : Alfaheim, terre des elfes et bien souvent en Irlande :)
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Mar 27 Mai - 13:18

j'aime bien ce symbole il est assez connu surtout suite au célèbre film l'histoire sans fin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ateliersecriture.forumzen.com
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 29 Mai - 21:38

Voici un extrait du livre \"La Femme Lunaire\" de Miranda gray, disponible gratuitement sur internet. Il me semble que c\'est bien en rapport avec le sujet Very Happy :


Le serpent
Le serpent est peut-être, en mythologie, la plus forte de toutes les images illustrant le
renouveau et la transformation. Il est le gardien de la sagesse des enfers et de la prophétie.
Sa faculté est de changer régulièrement de peau et de la reconstituer en se reflétant chaque
mois dans la répétition de la nouvelle lune ainsi que dans le cycle menstruel féminin. A
l'instar de la lune, il était considéré comme un symbole de lumière et d'obscurité, car il
évoluait à la fois à la surface du sol et sous terre, dans des terriers et des galeries
souterraines. Il symbolisait les énergies de la nouvelle lune, l'énergie dynamique qui
émergeait de la conscience intérieure - ou des enfers - et qui révélait les facultés de
prophétie, la sagesse, l'inspiration et la fécondité. De plus, ses mouvements sinueux et
ondoyants soulignaient sa ressemblance avec l'eau, et c'est ainsi qu'il devint le symbole des
eaux célestes s'exprimant par la pluie fertilisante, les eaux terrestres dispensatrices de vie et
celles de l'enfer se présentant comme la matrice qui apportait reconnaissance et vie
nouvelle.
Certaines mythologies voyaient en lui la source créatrice qui donnait naissance à
l'univers. Ainsi était-il considéré comme l'énergie dynamique de la divinité représentant
simultanément la terre-matrice et l'énergie faisant croître les plantes.
Maintes divinités étaient associées aux reptiles, ce qui peut signifier que dans
certains cas, elles symbolisaient initialement le cycle lunaire intégral et pas l'unique phase
à laquelle elles seront rattachées ultérieurement.
Hel, la divinité teutonne des enfers et des morts, était la sœur d'Ouroboros, le
serpent de la création qui entourait les océans de la planète. Inanna comme Ishtar étaient
accompagnées de serpents souvent entrelacés autour d'un bâton et portaient les noms
respectifs de Reine des Eaux Supérieures et Inférieures. On a découvert dans le sanctuaire
de Knossos en Crète, des statues de divinités ou de prêtresses accompagnées de reptiles
enroulés autour de leurs corps et d'autres tenus dans la main. Hécate, déesse grecque de la
nouvelle lune, était représentée avec des serpents dans les cheveux et Déméter, déesse du
blé, était accompagnée d'un reptile.
Cependant, les divinités protectrices de l'enseignement, des oracles, de la guérison
et de l'inspiration étaient associées de manière spécifique aux serpents. On appelait «
pythie » la prêtresse d'Artémis, c'est-à-dire serpent, et son autel était un lieu de guérison et
de prophétie. Le bouclier d'Athéna ainsi que
l'égide, pièce vestimentaire bordée de serpents
qu'elle portait sur les épaules, étaient tous deux décorés de peintures représentant la tête de
Gorgone à chevelure de reptiles. Dans le légendaire celte, un lien spécifique existait entre
la déesse Brigitt et les reptiles ; par ailleurs, la déesse égyptienne Heh, parée d'une
chevelure de serpents, était qualifiée de « Révélatrice de la Sagesse ».

On rencontre aussi, dans la mythologie et le légendaire, des reptiles qui gardent
l'arbre de vie. L'arbre, image de la divinité, réalisait l'union entre la terre, le ciel et l'enfer,
par lesquels les énergies vitales s'écoulaient dans le symbole du reptile. Le serpent
représentait la sève qui monte et descend, l'aspect vivant, mortel et régénérateur de
l'éternelle source vitale. Les images peuplant le récit d'Adam et Eve et représentant le
féminin divin ressemblent à celles qu'on rencontre en Mésopotamie, en Egypte et dans
d'autres cultures. L'arbre de vie, dont la chute et la renaissance rythmiques des feuilles
chaque année répondaient aux rythmes du serpent, de la lune et de la femme, était l'image
d'une mort à laquelle succédait la renaissance. Dans le récit d'Adam et Eve, on trouve deux
arbres, celui de la vie et celui de la connaissance, qui traduisent la distinction entre le
concept d'une conscience individuelle du cycle de la vie et de la renaissance et le concept
de cycle naturel. Eve se rallie toutefois à ces concepts en cueillant le fruit : en le saisissant,
elle assume le caractère cyclique de la menstruation ; elle s'intègre aux rythmes de la
nature et de l'univers, tout en devenant consciente à un niveau personnel de l'interrelation
de ces rythmes avec le cycle de la vie.
Ce présent, qui devait être interprété comme permettant d'accéder à la connaissance
de la vie, de la mort et de la renaissance par le truchement du cycle féminin, fut au lieu de
cela et en dernier ressort, perçu comme le symbole d'une trahison imputable au genre
humain apportant au monde la mort et le mal. La menstruation d'Eve et son expulsion
ultérieure de l'Eden fut la cause originelle de la mort destructrice, une mort considérée
comme une fin et non comme s'intégrant à un cycle perpétuel. Ce présent fut à nouveau
défiguré par la suite, de telle sorte que la sexualité et la fécondité résultant du cycle
féminin furent également considérées comme coupables et qu'en étant issu de la matrice,
toute vie humaine héritait du mal résidant en celle-ci, c'est-à-dire le « péché originel ». Le
présent de la féminité devint alors sa « malédiction ».
Bien que la Bible ne mentionne pas le fait, beaucoup de traditions soutiennent
qu'Eve serait la seconde femme d'Adam. La première étant lilith, créée comme l'égale de
son compagnon et qui aurait fui l'Eden lors du rejet de sa sexualité. Mais contrairement à
Eve, elle aurait déjà possédé toutes les facultés féminines. Elle incarnerait donc finalement
l'ange exterminateur, la tentatrice et la mort, c'est-à-dire tous les aspects de la nouvelle lune
que craignait la société patriarcale et refusée à la « bonne » et innocente image originelle
d'Eve. Une légende post-biblique faisait de lilith une tentatrice déployant une agressivité
sexuelle qui la hissait au rang de Satan féminin, régnant sur les instincts primitifs et les
plaisirs charnels. L’iconographie médiévale la représentait sous la forme d'un reptile
enroulé autour de l'arbre de vie, et souvent avec le même visage qu'Eve. C'est en «
séduisant » cette dernière que lilith lui déclencha son propre cycle menstruel, lui révélant
en même temps la connaissance de la lumière et de l'occulte, la rendant ainsi, aux yeux des
hommes, aussi « mauvaise » qu'elle-même.
Après avoir mordu dans la pomme, Eve la tendit à Adam et, ce faisant, elle lui
offrait, par l'entremise de ce fruit, conscience et connaissance de l'arbre de vie. D'autres
contes et légendes rapportent qu'il est dit aux hommes qu'ils ne doivent pas cueillir le fruit
de l'arbre de vie, car pour eux il est empoisonné. Dans un conte de fées écossais médiéval,
cet avertissement était adressé au mortel qu'était Thomas le Rimeur par la Reine de Féerie
qui l'avait enlevé pour l'entraîner dans l'autre monde. Etant donné que le fruit de la
menstruation renferme la connaissance inhérente au caractère rythmique féminin, les
hommes ne peuvent pas le cueillir ; mais les présents dont elle est porteuse peuvent leur
être offerts par les femmes qui ont elles-mêmes cueilli le fruit. Cet important et puissant
symbolisme présent dans l'histoire d'Adam et Eve a été remplacé par l'image désobligeante
de femmes plus faibles que les hommes et causes de leur tentation de s'éloigner du divin au
lieu de s'en rapprocher.
Dans certaines cultures, on pensait que le premier rapport sexuel d'une fille avait
lieu avec le serpent, et qu'il était à l'origine de la menstruation, alors que dans d'autres,
c'était la morsure du reptile qui provoquait le premier saignement. L’Eve présentée dans
L'Eveil et l'Eve du jardin d'Eden se sont éveillées à leur féminité grâce à l'intervention du
serpent. La connaissance de la vie offerte par le fruit et héritage de la féminité, ne peut être
accueillie qu'en acceptant également les énergies sexuelles et créatrices rythmiques du
reptile.


Dernière édition par hermine88 le Jeu 29 Mai - 23:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinuviel
Admin service technique
Admin service technique
avatar

Féminin Nombre de messages : 470
Age : 30
Localisation : Alfaheim, terre des elfes et bien souvent en Irlande :)
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 29 Mai - 21:50

Décidemment cette auteur est bien à la mode ^^ dispo effectivement sur Lune Rouge.
Je n'ai pas eu le temps de le commencer car j'ai eu le lotus d'isis en même temps.
Tu as aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ateliersecriture.forumzen.com
hermine88
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 107
Localisation : le plus souvent dans mon corps
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Jeu 29 Mai - 21:55

En fait, je suis en plein dedans, là. Je te dirai quand j'aurais fini!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siannan
Sorcier(e) actif(ve)
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Localisation : paris
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   Ven 30 Mai - 20:26

quelques remarques sur ce texte :

Citation :
On appelait «pythie » la prêtresse d'Artémis?, c'est-à-dire serpent, et son autel était un lieu de guérison et de prophétie.


Selon la légende, Appolon aurait combattu le serpent de Delphes.
Il en sorti vainqueur mais les Dieux lui imposèrent de gader la pythie, prêtresse du Python.


Citation :
Dans le légendaire celte, un lien spécifique existait entre
la déesse Brigitt et les reptiles

On raconte que saint Patrick aurait chassé les seprnet d'Irlande. On sait qu'il n' y a jamais eu de serpents en Irlande, il s'agit donc d'un symbolisme : les serpents représentent donc les adeptes de l'ancienne religion, ou peut être la sagesse de la Déesse Bigitte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cerclesequana.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouroboros : Le Serpent Cosmique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouroboros : Le Serpent Cosmique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le symbolisme de l'Ouroboros, "le serpent qui se mord la queue"
» L'origine de votre pseudo
» L'OUROBOROS
» Vidéo-surprise : "Le Christ Cosmique et le Grand Monarque se font connaître" !
» le serpent à sonnette (photo de Kia )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le petit coin de verdure :: L'Ether :: Magies Et Croyances du Globe-
Sauter vers: