Le petit coin de verdure

Vous êtes entrés sur un forum parlant du vaste sujet de l'ésotérisme et de l'Art sous toutes ses formes!Un endroit de verdure, un peu loin de tout le tumulte pour passer un bon moment ensemble.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sab
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 294
Age : 32
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Le deuil   Mer 21 Juin - 19:02

Le deuil

j 'aime ce texte alors je le mets pour en parler avec vous, vous en pensez quoi?


Faire le deuil d’une situation, c’est accepter la fin de celle-ci. Sans acceptation, le deuil n’est pas possible. Si vous vous refusez d’accepter un changement, une fin d’époque alors vous ne pourrez pas vivre pleinement la nouvelle situation qui s’offre à vous. Accepter les changements, c’est accepter de passer à autre chose, sans retenir le passé, sans vivre le passé. Faire le deuil de situations est quelque chose de courant pour chacun d’entre vous car tous, vous passez d’étapes en étapes dans votre vie.

Quand les changements se font sans turbulences, il se peut que vous fassiez votre deuil sans vous en rendre compte. Car faire son deuil ne veut pas dire être triste. Faire son deuil, c’est accepter le changement donc la fin d’une période. Mais le mot « deuil » s’emploie surtout après le décès d’une personne. Les proches font leur deuil, ou du moins, essayent-ils de le faire. Sur Terre, il y a deux types d’épreuves qui sont là pour vous faire avancer car très dures pour vous : c’est d’une part, la maladie et la souffrance et d’autre part la mort (celle des autres ou la vôtre). Il n’est donc pas étonnant que le mot « deuil » soit donc associé à la mort, l’angoisse, la tristesse ou la solitude.

Beaucoup pensent qu’avec le temps tout arrive, qu’il suffit que les mois passent pour que le deuil se fasse petit à petit. C’est un leurre. Certes, l’acceptation est un processus qui peut être long, tout dépend de votre préparation face la mort, mais ce n’est pas le temps qui met en place ce processus, c’est vous-même. Si dans votre for intérieur vous êtes révolté, en colère contre une mort, ce n’est pas le temps qui y changera quelque chose. Si vous êtes fermé à tout processus de transformation intérieure, rien ne vous fera changer de sentiments. Si au contraire vous n’êtes pas fermé à une guérison, alors petit à petit, celle-ci se fera, mais là encore c’est vous qui décidez d vous ouvrir donc de vous guérir.

Faire le deuil est donc indispensable pour vivre la situation après le départ d’une personne. Selon votre croyance, vous vous dirigerez vers telle conception de la vie et de l’après vie mais l’essentiel est d’avoir intégré et accepté cet événement. On ne peut accepter le mort qui si on la comprend et on ne peut la comprendre que si on la connaît un minimum. Mais pour la connaître un peu, il faut encore la regarder de près. Regarder la mort en face n’est pas une attitude morbide, au contraire, c’est une attitude saine, encore faut-il qu’elle soit faite dans la sérénité.

Qu’est-ce que regarder la mort en face ? C’est d’abord la considérer, considérer son existence et ne pas faire comme si elle ne vous touchera jamais. Ensuite c’est méditer sur la Vie et sur vous-même. Regarder la mort en face, c’est vous regarder, vous, non pas en tant que petit terrien mais tant qu’âme qui évolue. Regarder la mort en face, c’est donc se regarder en face car celui qui se voit en tant qu’âme n’a plus peur de la mort ; il l’a déjà acceptée ce qui facilitera ces prochains deuils et sa propre mort. Mais se voir en tant qu’âme, ce n’est pas se dire : « oui, je sais que je suis fait d’un corps physique et d’une âme donc je sais accepter la mort ». Non, à ce stade, vous ne savez rien accepter du tout, vous avez tout juste constaté. Se voir en tant qu’ âme, c’est vivre et ressentir son âme, ses besoins, sa Lumière à chaque instant. Ressentez-vous la Lumière de votre âme ? Si vous répondez non c’est que vous ne vous connaissez pas encore suffisamment.

Que peux-tu dire à propos du manque, physique ou affectif que ressentent les personnes après le départ d’un proche ?

Je dirai la même chose que précédemment. Si tu te vois seulement comme une personne très terre à terre, c’est-à-dire proche du sensible, de la matière, du corps, alors effectivement, tout ce qui n’est plus dans la matière va ta manquer. Si tu assimile la personne, ce qu’elle était, à son corps physique, alors elle te manquera. Si tu regardes au-dessus maintenant, c’est-à-dire voir la personne que tu aimais comme une âme alors elle ne te manquera pas puisque l’âme est intemporelle. Elle est ici et ailleurs, toujours dans l’Amour. Mais quand une personne souffre beaucoup, il lui est difficile de s’élever à cette conception car il faut qu’elle élève ses vibrations, qu’elle s’élève vers l’Amour alors que la tristesse rabaisse vos vibrations.

Voilà pourquoi il est important de se préparer à mourir mais aussi aux deuil de vos proches, car, au moment venu, il vous sera plus difficile d’élever vos vibrations vers la Lumière et donc de toujours garder contact avec la personne. Bien sûr, ce contact ne sera pas à l’identique du contact qu’il y avait avant mais il n’en restera pas moins vrai, ni moins fort pour les deux personnes. Plus la personne sera basse au niveau de ses vibrations, c’est-à-dire non élevée vers la Lumière, avec un cœur fermé, moins elle sentira et recevra l’Amour du divin et de la personne défunte.

http://www.source-lumiere.net/article.php?numart=101

_________________
Le courage, ce n'est pas l'absence de peur; c'est l'action malgré la peur, la réaction contre la résistance spontanée qu'engendre la peur de l'inconnu, du futur et du danger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sab
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 294
Age : 32
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: Re: Le deuil   Mer 21 Juin - 19:33

Sab a écrit:
Le deuil

j 'aime ce texte alors je le mets pour en parler avec vous, vous en pensez quoi?


Accepter les changements, c’est accepter de passer à autre chose, sans retenir le passé, sans vivre le passé. Faire le deuil de situations est quelque chose de courant pour chacun d’entre vous car tous, vous passez d’étapes en étapes dans votre vie.

=> je trouve ca totalement vrai meme si parfois cela peut paraitre bien difficile


Les proches font leur deuil, ou du moins, essayent-ils de le faire. Sur Terre, il y a deux types d’épreuves qui sont là pour vous faire avancer car très dures pour vous : c’est d’une part, la maladie et la souffrance et d’autre part la mort (celle des autres ou la vôtre). Il n’est donc pas étonnant que le mot « deuil » soit donc associé à la mort, l’angoisse, la tristesse ou la solitude.

=> certaines epreuves de la vie comme les 2 cites ci dessus sont certes pas faciles mais nous endurcissent et nous rendent plus forts apres coup

Beaucoup pensent qu’avec le temps tout arrive, qu’il suffit que les mois passent pour que le deuil se fasse petit à petit. C’est un leurre. Certes, l’acceptation est un processus qui peut être long, tout dépend de votre préparation face la mort, mais ce n’est pas le temps qui met en place ce processus, c’est vous-même. Si dans votre for intérieur vous êtes révolté, en colère contre une mort, ce n’est pas le temps qui y changera quelque chose. Si vous êtes fermé à tout processus de transformation intérieure, rien ne vous fera changer de sentiments. Si au contraire vous n’êtes pas fermé à une guérison, alors petit à petit, celle-ci se fera, mais là encore c’est vous qui décidez de vous ouvrir donc de vous guérir.

=> ca c'est tout a fait veridique...

Faire le deuil est donc indispensable pour vivre la situation après le départ d’une personne. On ne peut accepter le mort qui si on la comprend et on ne peut la comprendre que si on la connaît un minimum. Mais pour la connaître un peu, il faut encore la regarder de près. Regarder la mort en face n’est pas une attitude morbide, au contraire, c’est une attitude saine, encore faut-il qu’elle soit faite dans la sérénité.

=> je ne sais pas pourquoi mais j'ai tjs ete intriguee et interpellee par la mort alors quand je lis ca, ca me rassure car je pensai que j'etais d'humeur morbide mais je vois que pas ca forcement!

Qu’est-ce que regarder la mort en face ? C’est d’abord la considérer, considérer son existence et ne pas faire comme si elle ne vous touchera jamais. Ensuite c’est méditer sur la Vie et sur vous-même. Regarder la mort en face, c’est vous regarder, vous, non pas en tant que petit terrien mais tant qu’âme qui évolue. Regarder la mort en face, c’est donc se regarder en face car celui qui se voit en tant qu’âme n’a plus peur de la mort ; il l’a déjà acceptée ce qui facilitera ces prochains deuils et sa propre mort. Mais se voir en tant qu’âme, ce n’est pas se dire : « oui, je sais que je suis fait d’un corps physique et d’une âme donc je sais accepter la mort ». Non, à ce stade, vous ne savez rien accepter du tout, vous avez tout juste constaté. Se voir en tant qu’ âme, c’est vivre et ressentir son âme, ses besoins, sa Lumière à chaque instant. Ressentez-vous la Lumière de votre âme ? Si vous répondez non c’est que vous ne vous connaissez pas encore suffisamment.

=> j'aime particulierement ce paragraphe car c'est une prise de conscience ce pt bout de paragraphe.

Que peux-tu dire à propos du manque, physique ou affectif que ressentent les personnes après le départ d’un proche ?

Je dirai la même chose que précédemment. Si tu te vois seulement comme une personne très terre à terre, c’est-à-dire proche du sensible, de la matière, du corps, alors effectivement, tout ce qui n’est plus dans la matière va ta manquer. Si tu assimile la personne, ce qu’elle était, à son corps physique, alors elle te manquera. Si tu regardes au-dessus maintenant, c’est-à-dire voir la personne que tu aimais comme une âme alors elle ne te manquera pas puisque l’âme est intemporelle. Elle est ici et ailleurs, toujours dans l’Amour. Mais quand une personne souffre beaucoup, il lui est difficile de s’élever à cette conception car il faut qu’elle élève ses vibrations, qu’elle s’élève vers l’Amour alors que la tristesse rabaisse vos vibrations.

Voilà pourquoi il est important de se préparer à mourir mais aussi aux deuil de vos proches, car, au moment venu, il vous sera plus difficile d’élever vos vibrations vers la Lumière et donc de toujours garder contact avec la personne. Bien sûr, ce contact ne sera pas à l’identique du contact qu’il y avait avant mais il n’en restera pas moins vrai, ni moins fort pour les deux personnes. Plus la personne sera basse au niveau de ses vibrations, c’est-à-dire non élevée vers la Lumière, avec un cœur fermé, moins elle sentira et recevra l’Amour du divin et de la personne défunte
.
=> quand j'ai lu j'en ai eu les larmes aux yeux Crying or Very sad ca m'a fait songer a mon grand pere que j'aime de tout mon coeur et je voulai juste lui dire "je t"aime nonno" (dsl si ce petit avis est un message personnel pr lui et pas pr vous Embarassed ms j'en ressentai le besoin)


http://www.source-lumiere.net/article.php?numart=101

_________________
Le courage, ce n'est pas l'absence de peur; c'est l'action malgré la peur, la réaction contre la résistance spontanée qu'engendre la peur de l'inconnu, du futur et du danger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinny
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le deuil   Jeu 22 Juin - 18:41

Déjà je tenais à dire que ce texte je l'ai dévoré, la mort faut s'y faire.
Je ne supporte pas les gens qui essayent de se la cacher en disant faut pas en parler.Je trouve ca plutot malsain de la cacher justement que de la voir en face.
Comme tu dis en commentaire ce petit paragraphe c'est une prise de conscience pour moi aussi Exclamation
Ce texte j'espère va faire ouvrir les yeux Like a Star @ heaven

Bisous Sab et Merci!
kaotasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slovenska.canalblog.com/
Pandora
Entitée fouineuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 120
Age : 29
Localisation : Hautes Alpes
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Le deuil   Mer 30 Aoû - 0:00

J'ai l'impression d'avoir pris conscience de choses alors qu'en fait non.
Pour ma Grand-Mère, il est possible que son apparaition en rêve m'ait aidé à faire son deuil.
Pour ma mort, je n'en ai pas peur; enfin j'en ai peur, mais seulement car je ne veux pas abandonné mes proches et les faire souffrir. J'espère ne pas être consciente de ça là haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freetibet01.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le deuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le deuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE FORUM EST EN DEUIL - SYL est DÉCÉDÉE le 05.12.2010
» Vivre le deuil au jour le jour
» faire le deuil après le deuil sous forme de poeme
» sortir du deuil
» le "travail" de deuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le petit coin de verdure :: L'Ether :: Les Mécanismes de l'esprit-
Sauter vers: