Le petit coin de verdure

Vous êtes entrés sur un forum parlant du vaste sujet de l'ésotérisme et de l'Art sous toutes ses formes!Un endroit de verdure, un peu loin de tout le tumulte pour passer un bon moment ensemble.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cinéma d'art

Aller en bas 
AuteurMessage
siannan
Sorcier(e) actif(ve)
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Localisation : paris
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: cinéma d'art   Lun 5 Juin - 20:37

si vous aimez les films d'art et d'essai, plutot lents, et ou toutn'est pas simple et explicite, je vous recommande le film d'Andreï Tarkovski : "Andreï Roublev"

Drame psychologique
Dans la Russie du XVe siècle, un moine peintre d’icônes aide un maître à peindre une fresque de cathédrale pendant que les Tatars mettent le pays à feu et à sang. Le moine Andrei Roublev renoncera à son art pour mieux y revenir et accomplir ses ultimes chef-d’œuvres. Sans être une biographie du peintre, le film en noir et blanc est construit en huit tableaux qui évoquent la figure de ce moine, sa création artistique et la Russie au moment de l’invasion tatare.



pour une description plus ample, allez voir sur ce site :

http://critiques-ordinaires.ouvaton.org/article.php3?id_article=329

Il passe actuellement à Paris dans la salle Accatone
Version de 3h25 sortie le 11/12/91.
(la version initiale plus longue date de 1966)
- Version Originale
Séances : LUN 21H20
20 Rue Cujas, 75005 Paris

le nom d'andrei Roublev ne vous dit peut être rien mais vous avez surement vu certaines de ses icones, comme la Trinité :
[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cerclesequana.com
Shinny
Sorcière en Chef
Sorcière en Chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: cinéma d'art   Jeu 22 Juin - 18:44

Je pense que c'est des films qui regorgent de choses à apprendre.
Tu m'as l'air une passionnée de ce genre de films(Russes surtout ca à l'air d'être le style)Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slovenska.canalblog.com/
siannan
Sorcier(e) actif(ve)
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Localisation : paris
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: cinéma d'art   Ven 29 Sep - 11:22

Un autre film d u même réalisateur passera le mercredi, 11 octobre 2006 à 22:55 sur Arte :
Solaris

Le cosmonaute Kris Kelvin se rend sur la planète-océan Solaris pour enquêter sur les événements étranges qui s'y sont produits. Lorsqu'il débarque dans la station spatiale qui sert de poste d'observation aux scientifiques, il découvre que l'un d'entre eux s'est suicidé, tandis que les autres sont en proie à des visions issues de leur passé. Lui-même se retrouvant confronté à son épouse décédée, il comprend que c'est Solaris qui génère l'apparition de ces souvenirs...

Des lendemains qui déchantent
Sorti en pleine guerre froide, Solaris a souvent été interprété comme un équivalent soviétique du chef-d'oeuvre de Stanley Kubrick, 2001, l'odyssée de l'espace. Les correspondances entre les deux films sont nombreuses mais Solaris constitue plutôt une réponse de Tarkovski à son prédécesseur : en effet, on est ici loin de la foi dans la technologie et dans l'évolution présente dans 2001. Tarkovski, en ajoutant des séquences "terriennes" qui n'existaient pas dans le roman d'origine, a essayé de s'éloigner le plus possible du modèle de la science-fiction pour ramener au centre du film les préoccupations qui sont les siennes. Le séjour de Kelvin s'apparente à un voyage intérieur, à une longue et profonde introspection, et le film parle davantage de l'esprit humain que des nouveaux espaces conquis grâce aux techniques scientifiques. Solaris peut-être vu comme une métaphore du cerveau de l'homme, perçu comme une prison. Le récit, construit en boucle, suggère un propos peu optimiste, puisque sur Solaris comme sur Terre, l'homme ne peut se débarrasser de ses démons ni accéder à une connaissance supérieure. Tarkovski n'ayant pu aller aussi loin qu'il le souhaitait, le film paraît parfois un peu bavard et souffre de quelques imperfections. Mais il est traversé de séquences d'une virtuosité et d'une beauté stupéfiantes, notamment celles qui se déroulent sur Terre, où la nature suggère tout autant le mystère du monde que l'océan de Solaris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cerclesequana.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cinéma d'art   

Revenir en haut Aller en bas
 
cinéma d'art
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Apocalypse au cinéma
» ET LE CINÉMA DANS TOUT çA??
» idée: adaptation ciné d une oeuvre littéraire niveau 4è?
» Côté ciné...
» Récit policier adapté au ciné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le petit coin de verdure :: Domaine du visuel :: Sur le devant de la scène-
Sauter vers: